Vous voulez être lu ? Écrivez clairement !

Écrire clairement, c’est rédiger un texte qui présente l’information de façon à ce que le lecteur puisse la lire et la comprendre facilement. Un texte clair est un texte lisible. Selon François Richaudeau, “est dit lisible, ce qui peut  être lu rapidement, compris aisément et bien mémorisé”.

C’est justement un texte peu lisible qui m’a inspiré le billet d’aujourd’hui. En voici les premières lignes (je vous en garantis l’authenticité) :

bien-écrire-au-travail : comment écrire clairement ?
Outre les fautes d’orthographe (dont j’ai déjà parlé de l’effet désastreux dans une lettre de candidature ici), le style de cette première phrase n’encourage pas vraiment à lire la suite…

J’ai pu interroger la personne qui a reçu ce courrier. Voici ce qu’elle en a pensé :  “Ce style ampoulé, ça ne correspond pas du tout au style de notre entreprise. Cette personne écrit comme au siècle dernier alors qu’on est une start-up. Total décalage !  En plus, tous ces mots mis bout à bout , finalement ils ne veulent plus rien dire… en plus, ça fait un peu “faux-cul””.

Cette réflexion illustre deux principes essentiels :

  1. Il faut  rédiger pour le lecteur.
  2. Il faut écrire clairement et simplement pour être sûr d’être compris.

 

Rédiger pour le lecteur

Dans un premier temps, rédiger pour le lecteur, c’est analyser la situation de communication :

  • QUI écrit
  • A QUI
  • COMMENT (quel type d’écrit et quelles contraintes), et
  • POUR QUOI faire (quelle est la demande, quels sont les besoins du destinataire) ?

Dans un second temps, quel que soit le type d’écrit, la lisibilité relève du choix des mots, de la structure de la phrase et de la présentation matérielle du texte.

  • Structuration de la phrase : aider le lecteur à se repérer avec des paragraphes, créer un enchaînement logique de phrase en phrase (utiliser les connecteurs logiques), fournir au lecteur les éléments syntaxiques-clés en début de phrase, utiliser des listes à puces pour les énumérations ;
  • Choix des mots : fuir l’emphase et la complexité et utiliser des mots simples. Ils ne portent ombrage ni à la culture ni au talent du scripteur, au contraire ils contribuent à renforcer la crédibilité d’un texte ;
  • Présentation du texte : mise en page aérée, illustrations (en savoir plus ici et ici).
bien-écrire-au-travail c'est écrire simplement et clairement.
Contrairement à ce que l’on pense encore trop souvent, écrire clairement n’est pas « réducteur ». Ainsi, on peut tout à fait expliquer avec simplicité les concepts les plus complexes.

Écrire clairement et simplement : paroles d’auteurs

 

«Écrire clairement et simplement, c’est un savoir-faire aux recettes simples qui exige plus de bon sens que de technique. Écrire pour être lu consiste essentiellement à écrire comme on parle. C’est le style de la conversation, juste nettoyé de ses défauts habituels : le désordre des idées, la redondance excessive, l’absence de rigueur, une certaine négligence».

Sven Sainderichin – Écrire pour être lu 

 

«La lisibilité désigne la qualité d’un texte efficace, facile à lire et à comprendre par un public donné. (C’est la propriété qu’a un texte d’être décodé et compris.) Un texte est lisible parce que sa façon d’utiliser la langue est familière au public visé, parce que son vocabulaire est connu et parce que sa syntaxe est simple».

Nicole Bourbeau – La lisibilité des textes didactiques

 

Écrire clairement et simplement consiste à énoncer le message de manière que la personne à laquelle il s’adresse le comprenne immédiatement.
[…] il faut utiliser des termes précis, concrets, des mots de tous les jours, […] employer un langage susceptible d’être compris des lecteurs dont les capacités de lecture sont les plus faibles».

Multiculturalisme et Citoyenneté Canada – Pour un style clair et simple

 

 

Enfin, je le répète parce que c’est vraiment une règle essentielle en contexte professionnel : on écrit toujours en fonction des besoins du lecteur. Ainsi c’est au rédacteur de faire l’effort nécessaire pour que son lecteur comprenne facilement son texte. Jamais l’inverse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *