Espace et ponctuation : stop à la prise de tête !

Espaces et ponctuation : rares sont les tapuscrits (documents dactylographiés) qui respectent scrupuleusement les règles de la typographie qui y sont liées. Beaucoup des habitués du traitement de texte informatique tendent à utiliser la « barre d’espace » de façon quelque peu aléatoire lorsqu’il s’agit de signes de ponctuation. Exemple :

Bien écrire au travail : espaces et ponctuation
La ponctuation est aussi nécessaire à la construction d’une phrase que les mots : précision de la pensée et du sens de la phrase, lisibilité du texte, harmonie de la présentation, respect des codes. Dans l’exemple ci-dessus, le respect des règles de base de la typographie est assez aléatoire.

Justement, l’espace1, il se met avant ou après ? Toute la difficulté est là : certains signes de ponctuation sont précédés d’un espace. D’autres sont suivis d’un espace. Il y a aussi des signes de ponctuation qui sont à la fois précédés et suivis par un espace.

Entre espaces et ponctuation, rien n’est naturel, tout est codifié. De plus, ces codes sont valables uniquement pour le français en général (les autres langues ont leur propre système) et pour le français de France en particulier (le Canada et la Suisse ont des règles de ponctuation différentes).

Voici quelques pistes simples pour ne plus se prendre la tête avec les espaces / non-espaces avant / après un signe de ponctuation. Des pistes pour éviter les erreurs les plus fréquemment rencontrées dans les écrits de travail.

Je précise que ce billet n’a nullement la prétention d’explorer l’ensemble des règles typographiques qui régissent le français écrits.
Il existe de nombreux ouvrages et d’excellentes ressources internet sur ce sujet.

Alors, un espace avant ou un espace après le signe de ponctuation ?

Pour répondre à cette question, rien de mieux qu’une synthèse. Je partage l’une des plus claires que j’ai trouvée. Son auteur – Véronique Pierre – l’ayant publiée sous Creative Commons BY-NC-SA 2.0, je la reproduis (avec quelques aménagements) ci-dessous :

description signes règles des espaces avant/après exemples
point

.

Pas d’espace avant, 1 espace après

L’ordre du jour est épuisé. La séance est levée.
virgule

,

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée.
point de suspension

Tout le monde est épuisé…
parenthèse fermante

)

L’ordre du jour (ci-joint) a été approuvé par les participants.
crochet fermant

]

L’animateur [Arthur] lève la séance.
guillemets anglais fermants

« 

A man asks: « At what time is the break? ».
parenthèse ouvrante

(

1 espace avant, pas d’espace après

L’ordre du jour (ci-joint) a été approuvé par les participants.
crochet ouvrant

)

L’animateur [Arthur] lève la séance.
guillemets anglais ouvrants

[

A man asks: « At what time is the break? ».
deux points

:

1 espace insécable*
avant, 1 espace après

L’ordre du jour est épuisé : la séance est levée.
point virgule

;

L’ordre du jour est épuisé ; la séance est levée.
point d’interrogation

?

Est-ce qu’il y a des questions ?
point d’exclamation

!

Tout le monde est épuisé !
guillemets français fermants

»

Un participant intervient : « À quelle heure est la pause ? ».
tiret d’incise fermant

L’animateur – encore lui – lève la séance.
guillemets français ouvrants

«

1 espace avant, 1 espace insécable* après Un participant intervient : « À quelle heure est la pause ? ».
tiret d’incise ouvrant

L’animateur – encore lui – lève la séance.

*insécable signifie littéralement « qu’on ne peut pas couper« .  Une espace insécable désigne un endroit où il ne faut pas couper une phrase par un changement de ligne. Illustration :

Bien écrire au travail : espaces et ponctuation
Dans le premier cas, la coupure est incorrecte car on ne doit pas séparer le tiret ouvrant de l’espace « blanc » qui le suit. Dans le second pas, la coupure est correcte car elle est avant le tiret ouvrant et non entre le tiret et l’espace.

 

Espaces et ponctuation : quelques cas particuliers avec le point

  • En règle générale, le point de fin d’une phrase est suivi d’un espace. Mais, il y a des cas particuliers pour lesquels ce point final se contracte avec la ponctuation le précédant. Les principales contractions sont :

contraction_pont_final-

  • Le point est la marque de fin de phrase, mais n’est jamais la fin d’un titre de document ou de chapitre. Ce qui est logique puisque les titres ne sont pas des phases. A noter que seul le premier mot d’un titre prend une majuscule.
Exemple Chapitre I : L’art de la typographie
  • Dans une énumération, il faut un point-virgule après chaque item de l’énumération. Mais il faut un point après le dernier item (j’ai déjà abordé ce sujet ici).
  • L’abréviation de et caetera est « etc. » et non « etc… » (ni d’ailleurs etc, etc…). « etc. » est utilisée pour clore une énumération (et cætera signifiait, en latin médiéval, « et les autres choses« ) ; c’est pourquoi, etc. est toujours précédée d’une virgule (et la virgule est suivie d’un espace).
Exemple Vous contribuerez à l’amélioration de la qualité du service en travaillant en liaison étroite avec les autres intervenants à domicile, les institutions sanitaires, sociales et médico-sociales, la médecine de ville, les associations sportives, etc.

 

Quelques raccourcis clavier bien utiles

1. Pour rendre un espace insécable
  • Avec Windows : Crtl + majuscule + barre espace.
  • Avec Mac : Alt + barre espace.
2. Pour mettre les guillemets de son choix

Si comme moi, vous utilisez des guillemets soit à l’anglaise (« xxxx »), soit à la française (« yyyyy »), en fonction du contexte de communication, voici les quatre raccourcis correspondants :

a) sous Windows

  • Alt 0147 pour obtenir
  • Alt 0148 pour obtenir
  • Alt 174 pour obtenir : «
  • Alt 175 pour obtenir : »

b) sous Mac

  • Alt + z pour guillemets français gauche
  • Alt + x pour guillemets français gauche
  • Alt + 3 pour guillemets anglais gauche
  • Alt + Maj + 3 pour guillemets anglais droit
3. Pour un point de suspension vraiment correct

Si vous voulez jouer les puristes, sachez que les trois points (« « ) que nous mettons tous pour mettre des points de suspension… ne sont pas conformes ! En effet, l’espace entre ces trois points est plus petit. Il faudrait donc utiliser le caractère unique et non . . .
Si vous vous sentez l’âme d’un puriste :

  • Alt + 0133 sous Windows.
  • Alt + . sous Mac.

Vous en savez maintenant assez une ponctuation de qualité dans tous vos écrits de travail !

1. En typographie, le terme espace est féminin ; mais dans la langue générale et 
en informatique, il est de genre masculin. 
Par souci de lisibilité, j’ai opté pour l’usage du genre masculin.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *