Pourquoi cette candidature n’a pas été retenue par le recruteur ?

Ce court billet a pour objectif d’apporter un complément d’information à mon article « Comment rédiger une lettre de motivation efficace« .
Je vous propose d’examiner une lettre de motivation qu’un recruteur n’a pas lue jusqu’au bout.  Immédiatement, cette candidature a été mise de côté « pour plus tard ». En quelques secondes, ce candidat est passé à côté de la première vague de convocation à un entretien d’embauche.

Quels sont les quatre éléments qui, d’emblée, ont contribué à ce que ce candidat soit classé dans la pile des « peut-être plus tard » alors que son CV correspondait au poste recherché ?

 

Pourquoi cette lettre n’a pas été retenue par le recruteur ?

Voici l’extrait de la lettre en question. Il s’agit d’un cas réel.

bien écrire au travail : les erreurs qui agaçent un recruteur
Le recruteur n’a pas été plus loin que le premier paragraphe de la lettre. Si d’emblée, l’absence de personnalisation l’a agacé, l’erreur fatale a été la phrase : « Votre annonce a attiré mon attention« . Laquelle d’annonce ? Pour où ?

Ce qui a fait que cette lettre n’a pas été retenue :

  • L’absence d’adressage lui a donné l’impression d’être le destinataire d’un mailing.
  • La non-personnalisation lui a fait dire : « Il ne s’est pas renseigné. Peut-être pas si intéressé que ça…« .
  • Le fait de ne pas immédiatement savoir de quel poste il s’agissait lui a fait mettre la candidature de côté : « Pas le temps de faire des recherches ultérieures. Et en plus ma secrétaire est en vacances« .
  • Trois autres candidatures ont retenu son attention : c’était suffisant pour lancer les entretiens.

 Zoom sur les quatre erreurs de cette candidature

1 – Pas d’adresse de destinataire. Or, les indications sur l’offre de Pôle Emploi étaient tout à fait suffisantes pour que le candidat recherche les coordonnées de l’entreprise sur l’internet. L’adresse mail de la personne à contacter contenait d’ailleurs le nom de la structure (mais que j’ai bien entendu anonymisé dans la copie d’écran ci-dessous).
2 – Absence de personnalisation. Le nom de la personne était pourtant indiqué sur l’annonce Pôle Emploi. Là encore, soit une recherche sur le site de la structure, soit un coup de fil aurait été bienvenu pour éviter l’effet « mailing de lettre de motivation« .
3 – Reprise du n° de l’offre de Pôle Emploi : c’est bien, mais insuffisant. Cette codification n’est pas celle de l’entreprise. Il est donc difficile pour elle de repérer immédiatement de quelle offre il s’agit (la suite au point 4).
4 – Phrase inutile. Il manque l’essentiel, par exemple : « Votre annonce pour le recrutement d’un éducateur spécialisé au Foyer X…« . Tous ces éléments figurent dans l’annonce Pôle Emploi.

Et voilà comment ce candidat a bêtement raté un entretien alors que le reste la lettre était plutôt bien structuré.

 

bien écrire au traail ; savoir décrypter les indices, mêmes faibles, d'une annonce de Pôle Emploi.
Souvent, les annonces Pôle Emploi donnent des indices sur l’entreprise qui recrute. Certains peuvent être un bon point de départ pour collecter les informations qui permettront de personnaliser la lettre de motivation.

 

 

Que faut-il retenir de cet exemple pour convaincre un recruteur ?

Un candidat en recherche d’emploi doit respecter les règles implicites du marché du travail d’aujourd’hui. L’une d’entre elle est que les recruteurs préféreront toujours une lettre de motivation personnalisée à un courrier passe-partout. Seule une lettre ciblée prouve au recruteur que la personne prend très au sérieux sa candidature.
C’est lamentable ou c’est injuste, surtout quand on sait qu’un recruteur ne passe que quelques minutes sur la lettre (certains ne la lisent même pas), mais je serais tentée de dire que c’est comme ça. Dans un marché hyperconcurrentiel, chaque détail compte. Une fois qu’on le sait, il faut mettre toutes les chances de son côté.

Pour cela, l’une des pistes (mais vous en trouverez d’autres sur les sites spécialisés) est de s’appuyer sur toutes les informations disponibles dans l’annonce :

  • Ce que vous lisez, parce que c’est écrit en toutes lettres, et
  • Des indices sur lesquels vous appuyez pour trouver des informations complémentaires.

 

Explications

Les informations figurant dans l’annonce doivent vous permettre de bien rappeler le libellé du poste à pourvoir. La plupart des entreprises diffusent plusieurs annonces à la fois. Cela signifie qu’un recruteur lira plusieurs dizaines de CV et de lettres de motivation dans la journée. S’il lui manque des éléments pour analyser votre candidature, ne comptez pas sur lui pour aller à la pêche aux informations.

Les informations à partir desquelles vous allez entamer des recherches complémentaires sont par exemple celles contenues dans l’adresse mail. Si ce n’est pas celle d’un opérateur, comme xxxx@orange.fr ou xxxx@gmail.fr, elle contient probablement le nom de l’entreprise. En quelques clics, vous accédez à son site internet, voire à des articles de presse. De quoi vous permettre de trouver un organigramme avec le nom de la personne à qui envoyer votre candidature. À partir d’un nom propre associé à celui d’une ville, vous pourrez peut-être retrouver des coordonnées complètes avec les Pages Jaunes, etc.

En conclusion : pour mettre toutes les chances de cotre côté, oubliez même l’idée d’écrire une « lettre mailing ». Sauf cas exceptionnel, essayez autant que possible de personnaliser toutes vos lettres de motivation.

Est-ce que cet exemple vous aura été utile ? N’hésitez pas à commenter !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *